Le Contrôle de Gestion des Systèmes d’Information

Aujourd’hui le système d’information est au cœur de la stratégie de toutes les entreprises et représente le plus gros budget de frais généraux, alors que la fonction informatique est l’une des fonctions de l’entreprise les plus difficiles à gérer et à piloter. Autant de raisons pour que :

  • la décision de réaliser les nouveaux projets IT soit soumise à l’accord d’un comité directeur.
  • la démarche technique de réalisation soit encadrée par une démarche budgétaire rigoureuse.
  • l’affectation des coûts soit modélisée sur la base d’une comptabilité orientée projets d’une part et d’une comptabilité orientée clients d’autre part.
  • la réalisation des objectifs annoncés soit contrôlée a posteriori.

Cible :

  • Responsables de systèmes d’information ;
  • Chefs de projet ;
  • Responsables financiers ;
  • Contrôleurs de gestion de l’entreprise.

Objectifs de la Formation :

  • Mesurer et contrôler les coûts engendrés par le système d’information ;
  • Etablir des devis et «facturer» des prestations aux utilisateurs ;
  • Pallier la perte de visibilité des coûts et des gains potentiels liée au partage des responsabilités de maîtrise d’œuvre - maîtrise d’ouvrage, à la dispersion des ressources informatiques dans et à l’extérieur de l’entreprise ;
  • Gérer un centre informatique comme un centre de responsabilité à part entière, concourant par la réalisation de nombreux projets à la création de valeur dans les processus métier.

Contenu de la Formation :

Les Principales Composantes du Coût Informatique :

  • Coûts de développement vs coûts de fonctionnement.
  • Les limites du benchmarking (TCO, etc.) : le manque de normalisation.

La Comptabilité de Gestion « Orientée Projet » et « Orientée Client » :

Le budget de fonctionnement :

  • Les techniques de gestion : la comptabilité analytique et la méthode des sections homogènes, le contrôle budgétaire et la méthode du coût standard.
  • L’inventaire des sections et des unités d’œuvre « orientées clients ».
  • La méthode ABC : la notion d’activité, le socle ressources / activités / objets de coût, les inducteurs de ressources et les inducteurs d’activités. Intérêt et limites de la méthode.
  • Le plan comptable analytique : la vision économique des coûts.
  • La présentation du budget.
  • L’analyse des écarts : l’importance des prévisions d’activité « tirées » par le client.

Le calcul du coût d’utilisation des ressources informatiques

  • Le coût unitaire des ressources d’études : développement, maintenance, etc.
  • L’inventaire de l’infrastructure technique : coût d’utilisation des serveurs, mutualisation, accounting.
  • Le coût du poste de travail : coût d’acquisition, maintenance et services aux utilisateurs, notions de configuration type et de services communs.
  • La décentralisation des ressources et des décisions n’est pas l’ennemie de la consolidation, au prix certes d’une plus grande complexité. Le cas du cloud computing.

Le budget de développement

  • Les techniques de gestion : la procédure de choix des investissements, les critères de rentabilité d’un projet, l’analyse de sensibilité.
  • La modélisation des dépenses et des recettes liées à la mise en place puis à l’exploitation d’un projet : la fiche analytique de projet.
  • Les principales typologies de gains et l’implication de la maîtrise d’ouvrage.
  • Le projet SI : centre de valeur.
  • Le concept du ROI a-t-il un sens et lequel ?

La Refacturation des Prestations Informatiques :

La refacturation : opportunité, difficultés, contre-indications :

  • Intérêts de la facturation, limites.
  • Un coût des prestations. Lequel ?

La refacturation des coûts de fonctionnement :

  • La modélisation du process de production : infrastructure technique et applications.
  • L’imputation du coût des serveurs aux applications et aux clients : les unités d’œuvre orientées gestion.
  • Le coût standard des postes de travail : peut-on le rapprocher du TCO ?
  • Le bouclage du modèle précédent avec le budget de fonctionnement.
  • Le traitement des écarts.

La facturation des coûts de développement :

  • Les contraintes légales à respecter.
  • L’imputation des différents types de licences aux utilisateurs.

Le Suivi à Posteriori des Projets Informatiques :

  • Les comptes rendus d’activité : un outil commun au chef de projet et au contrôleur de gestion, mais pas pour le même usage
  • Le suivi des budgets de développement : les difficultés du contrôle, la sensibilité aux facteurs exogènes.
  • Les indicateurs de performance d’un contrôle de gestion informatique.

Les Bases du Plan d’Action :

  • Avantages et contraintes d’une comptabilité intégrée.
  • Synthèse des outils et supports utilisés par le contrôle de gestion informatique.
  • Identification des intervenants et partenaires dans la démarche.
  • Délais de mise en œuvre.
  • Coût de fonctionnement du contrôle de gestion informatique.

Techniques d’Animation :

  • Brainstorming ;
  • Apports méthodologiques et théoriques du consultant sur Powerpoint;
  • Supports à remettre aux participants.

Durée: 3 jours

Coût : 500 000 FCFA/ Participant (comprend la préparation, la diffusion, les supports, la restauration).

Cabinet Afrique-Stratégies

Le Cabinet Afrique-Stratégies (CAS) est une SARL ivoirienne ayant pour activités: 

La Formation professionnelle continue, le Recrutement, les Etudes, l’Audit et les Conseils. 

Adresse

Liens Externes